Développer des solutions durables grâce au Design Thinking

Fichue complexité du monde

Les nombreux défis dans le domaine de la durabilité nous dépassent et nous semblent presque impossibles à résoudre. Qu’il s’agisse du développement durable de l’agriculture, de l’amélioration du bien-être animal ou du changement de comportement des consommateur-rice-s, nous disposons rarement de toutes les informations nécessaires afin de consolider les décisions politiques ou encore celles des entreprises. En outre, l’environnement est en constante évolution et les différent-e-s acteur-rice-s poursuivent souvent des objectifs contradictoires. En anglais, ces défis sont appelés “wicked problems” qui peut se traduire en français par « problèmes diaboliques ». Il s’agit de problèmes ou de défis complexes dont la solution n’est pas immédiatement évidente.

La pauvreté est liée à l’éducation, l’alimentation est liée à la pauvreté, le changement climatique est lié à l’alimentation, et ainsi de suite. La simple description du problème dépend de la perspective du/de la narrateur-rice. Souvent, ces problèmes sont délégués aux décideur-euse-s politiques ou simplement laissé de côté car ils sont trop vastes. Or, ce sont précisément ces défis qui nous touchent tou-te-s : Pauvreté, santé, égalité, bien-être – des questions de durabilité.

Placer les besoins de la population au centre des préoccupations

Le Design Thinking est une méthode qui permet de se concentrer sur les besoins des gens et de trouver des solutions interdisciplinaires créatives à des problèmes concrets. Les étapes importantes sont la compréhension, la recherche, le prototypage et l’évaluation. Les idées sont testées par les parties prenantes au début de la phase de développement du projet pour savoir si elles résolvent ou non le problème principal. A travers des cycles d’apprentissage rapide, on cherche une solution qui satisfait le plus grand nombre. De nombreuses entreprises utilisent cette méthode pour des processus d’innovation orientés client qui permet de fabriquer des produits en fonction des besoins et de manière relativement rapide. La même méthode peut également être appliquée à l’élaboration de solutions centrées sur les individus dans le domaine de la durabilité. Des exemples existent déjà dans la pratique, tel que par exempe le développement d’installations et de systèmes sanitaires en collaboration avec la population (“community led total sanitation” CLTS), l’utilisation rationnelle des matériaux dans des produits et des emballages ou encore le développement de processus administratifs axés sur les besoins.

Le Design Thinking mène à des résultats concrets

IDEO, une société de design active mondialement, est totalement engagée dans la recherche de meilleures solutions environnementales et sociales. Un exemple typique de Design Thinking est leur projet “Designing Waste out of the Food System”, avec lequel ils veulent contribuer à la réduction du gaspillage alimentaire. En collaboration avec des groupes hôteliers, des fondations, des entrepreneur-euse-s et des producteur-rice-s alimentaires, ils ont sélectionné les 12 meilleures idées de projet parmi 450, afin de les mettre en œuvre au nom de la Fondation Rockefeller. Parmi ces projets, on peut citer, par exemple, des projets visant à mieux organiser l’achat et la distribution des denrées alimentaires et l’invention de systèmes techniques permettant de produire du plastique compostable à partir de déchets alimentaires et de papier. Le projet global a connu un tel succès qu’une “Food Waste Alliance” a été fondée entre les acteur-rice-s pour renforcer la coopération.  

www.ideo.com/case-study/designing-waste-out-of-the-food-system

Un “Design Thinker” se demande comment les choses pourraient fonctionner

Le Design Thinking est un mode de pensée qui diffère de nos approches analytiques habituelles et permet de les compléter. Un analyste se demande comment les choses fonctionnent réellement aujourd’hui alors qu’un Design Thinker se demande comment les choses pourraient fonctionner. La perception du problème et les approches pour le résoudre passent alors par exemple de « nous devons aider les pauvres » et « ils sont capable de le faire» ou alors passent de solutions et de normes externes à une mise en œuvre locale ; autre exemple, en passant de la problématique du gaspillage de ressources à des emballages que les comsomateur-rice-s peuvent simplement recycler ou réutiliser. Le Design Thinking en tant que mode de pensée se caractérise par l’empathie, l’optimisme, la créativité et la volonté d’apprendre de ses erreurs. Elle exige une réflexion exploratoire et créative pour adopter une approche large tant au niveau de la recherche de problèmes que de solutions. Le processus est basé sur une réflexion analytique. Ainsi, le Design Thinking est un lien entre créativité et pensée analytique.

De nouvelles solutions pour de vieux problèmes

Le Design Thinking apporte des solutions durables lorsque nous cherchons à innover à l’interface entre volonté humaine, faisabilité technique, rentabilité économique et compatibilité environnementale et sociale. Il n’y a pas de limites à l’utilisation de cette méthode : nous pouvons l’utiliser pour développer de nouveaux services ou produits, pour redéfinir la façon dont nous travaillons ensemble au sein de notre organisation ou encore pour donner un nouvel élan à un projet futur. L’ampleur du problème peut également varier allant de la gestion du recyclage au sein d’une entreprise jusqu’ aux « wicked problems» auxquels sont confrontés les politicien-ne-s. Avec le Design Thinking, nous apprenons rapidement quels sont les besoins des différent-e-s acteur-rice-s et comment y répondre au mieux.

InnoArchitects
© InnoArchitects

Un cours d’une journée pour expérimenter le Design Thinking

Lors de notre cours pratique ou de notre webinaire, organisés en collaboration avec INNOarchitects SA, nous présentons le Design Thinking de manière pratique et dans un contexte de durabilité. Les participant-e-s travaillent sur des cas pratiques dans le domaine de la durabilité et apprennent comment des procédures structurées et successives conduisent à des résultats rapides et innovants. IlsNB : développent une compréhension de la méthode, du processus et de la façon de penser du Design Thinking, tout en se soutenant mutuellement dans leur recherche de solutions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *