Avec les futurs conseiller-ère-s en environnement, le saut dans le monde des cours virtuels a été couronné de succès

Étant donné que nous n’avons plus pu proposer de formations en présentiel depuis la mi-mars, nous réalisons notre cours de « Conseiller-ère en environnement » avec une vingtaine de participant-e-s via l’enseignement à distance. Afin de préparer au mieux nos intervenant-e-s aux cours en ligne, nous – les employé-e-s sanu sa – avons nous-mêmes préalablement suivi des cours sur la e-didactique pour l’enseignement à distance. Nous voulions acquérir les compétences nécessaires en matière d’apprentissage en ligne. Grâce notamment à la grande initiative et à la réactivité de nos intervenant-e-s, nous avons pu rapidement poursuivre les cours prévus par le biais d’outils en ligne. 

Une partie de l’équipe sanu sa au test-Zoom. 

Après huit jours d’apprentissage à distance, les retours des participant-e-s au cours est très réjouissante : l’anticipation et la curiosité à l’égard de la communication en ligne pris le dessus sur l’inquiétude face aux difficultés techniques.  

Certaines personnes ont déclaré qu’elles pouvaient mieux se concentrer en ligne sur les interventions des orateur-trice-s et travailler plus intensément qu’en classe ; d’autres ont apprécié la flexibilité en matière de localisation et les économies de temps de déplacement qui en résultent. Mais : il y a eu huit journées de cours très éprouvantes.   

Nos conclusions sur la première mise en œuvre de cours en ligne :

  • De nombreux éléments didactiques peuvent également être très bien utilisés en ligne, par exemple : des études de cas en petits groupes, des entretiens avec des intervenant-e-s externes ou des réflexions animées en séances plénières.   
  • L’objectif de l’enseignement à distance doit être de générer des expériences d’apprentissage, et non de se concentrer sur la technologie.   
  • L’enseignement en ligne impose des exigences élevées en matière de communication et de collaboration : un niveau élevé d’activité des participant-e-s (séquences en direct) et un accent mis sur le contenu plutôt que sur la technologie sont essentiels.   
  • La planification est le point central, le programme détaillé est la garantie du succès.   
Un programme détaillé est d’une grande importance pour la réussite d’un cours en ligne.  

En mai, un nouvel élément didactique est prévu : les présentations en ligne. Les participant-e-s au cours prépareront une courte présentation sur un sujet environnemental librement choisi et seront ensuite évalué-e-s selon une grille préalablement connue. La présentation est non seulement évaluée en termes de contenu, mais aussi en termes de clarté du message, de techniques et de méthode. En outre, nous prévoyons d’inviter des personnalités extérieures en tant qu’expert-e-s via Zoom afin d’obtenir un retour d’informations supplémentaires.  

Nous nous réjouissons de ces nouvelles avancées stimulantes et prometteuses et nous félicitons de ce saut dans le monde du numérique plutôt bien réussi.   

Nos cycles de formation

Veuillez trouver plus d’informations sur nos cycles de formation « Conseiller-ère en environnement » et « Chef-fe de projet en nature et environnement »

ainsi que pour les soirées d’information
sous www.sanu.ch/formation

Leave a Reply

Your email address will not be published.